header banner
Default

Après la démission inattendue de son patron, Binance, le géant des cryptomonnaies, peut-il continuer à prospérer?


Après un accord passé avec les Etats-Unis et la démission de son emblématique patron, la question de la survie du géant des cryptomonnaies est posée.

C’est l’affaire qui ébranle le marché des cryptomonnaies cette semaine. En 2018, le département américain de la Justice (DoJ) avait ouvert une enquête contre la bourse crypto Binance, l’accusant de blanchiment d'argent, de fraude bancaire et de violations de sanctions contre certains pays. L’affaire a touché à sa fin ce mardi 21 novembre, avec la conclusion d’un accord entre Binance et le DoJ permettant à la bourse crypto d’opérer... sous certaines conditions.

Pour mettre fin aux poursuites, Binance a accepté de verser deux amendes de 3,4 milliards de dollars et 968 millions à deux agences dépendant du Trésor américain. De son côté, l'emblématique patron de Binance, Changpeng Zao ("CZ") a plaidé coupable et a été contraint de démissionner. Le milliardaire a été condamné à verser une amende pénale de 50 millions de dollars ainsi qu'une caution de 175 millions de dollars pour être libre. Mais il n'est pas encore sorti d'affaire. Il encourt aujourd'hui jusqu’à 10 ans de prison.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le marché des cryptomonnaies a réagi avec stupeur à de telles annonces. De nombreux utilisateurs de Binance ont également pris peur, pensant à un scénario à la FTX, retirant plus d'un milliard de dollars de la plateforme. Si Binance qui détient aujourd'hui 65 milliards de dollars de cryptomonnaies a tenu le coup, la plateforme pourra-t-elle tenir le choc à l'avenir?

Au delà des amendes financières et du sort de CZ, Binance a accepté de se placer sous tutelle des Etats-Unis au cours des prochaines années. Cela pourra rassurer les utilisateurs, comme les faire fuir. En outre, Binance devra nommer un contrôleur de conformité indépendant pendant 3 ans qui rendra compte des efforts de la plateforme en la matière au gouvernement américain. Une aubaine pour les Etats-Unis.

"Les forces de l’ordre auront pleinement accès à un océan de renseignements sur les flux illicites à l’intérieur de la boîte noire de cette plateforme d'échange", a pointé l’avocat de la société crypto ConsenSys Bill Hughes, à CoinDesk.

La plateforme quittera aussi les Etats-Unis, marché hautement stratégique pour toute société crypto. Alors que les implications sont majeures pour le géant des cryptos, la question de sa survie est posée. La voie choisie par Binance semble être celle de la sagesse, alors que l'acteur s'est toujours revendiqué comme libre face au système.

La perte de CZ "se fera sentir"

VIDEO: États-Unis : la plateforme d'échanges de cryptomonnaies Binance assignée en justice • FRANCE 24
FRANCE 24

Partir sur de meilleures bases commence donc par le départ de celui qui incarnait Binance depuis sa création en 2017.

"Certes, ce n’était pas facile de lâcher prise émotionnellement. Mais je sais que c'est la bonne chose à faire. J'ai fait des erreurs et je dois en assumer la responsabilité. C’est mieux pour notre communauté, pour Binance et pour moi-même", a écrit CZ mardi 21 novembre sur le réseau social X.

La perte de CZ "se fera sentir. Il n’en était pas la figure de proue, mais le leader. Il communiquait avec ses fans, ses supporters et ses utilisateurs dans un langage imagé", précise Bill Hughes. Les utilisateurs vont-ils bien acceuillir le nouveau patron de la bourse, Richard Teng, le monsieur "régulation" arrivé en 2021? Dans son premier post publique sur X en tant que dirigeant de Binance, Richard Teng a confirmé la place de leader des bourses cryptos avec ses 150 millions de clients.

Celui qui a 30 ans d’expérience dans la finance et la règlementation a promis de se concentrer sur la confiance des utilisateurs, de collaborer avec les régulateurs et de travailler avec des partenaires du web 3. "Nous sommes ici pour rester", a conclu ce dernier.

Vers les "50 prochaines années"

VIDEO: 😱 Binance en danger - Quel avenir pour la plateforme? (Interview de CZ)
MoneyRadar Crypto

Alors que Binance a plaidé coupable de n'avoir pas mis en place assez rapidement des mesures de conformité ou encore de ne pas avoir prévenu les autorités pour des transactions effectuées par des groupes terroristes, la bourse crypto promet de partir sur de nouvelles bases.

L’accord passé avec les Etats-Unis reconnaît "la responsabilité de notre entreprise dans les violations historiques et criminelles de la conformité et permettent à notre entreprise de tourner la page d'un chapitre difficile mais transformateur", a déclaré Binance sur son blog officiel.

En s'engageant à respecter la conformité et la gouvernance, "nous pouvons commencer à partager la vision de l'avenir passionnant de Binance et de l'avenir de l'industrie crypto. Nous sommes convaincus que Binance deviendra une entreprise plus forte à mesure que nous poserons les bases des 50 prochaines années", a poursuivit la société.

Pour rassurer ses clients actuels, la société a rappelé que les régulateurs américains n'ont pas accusé l'entreprise d'avoir détourné des fonds des utilisateurs ou d'avoir manipulé le marché, ce qui avait été reproché à la bourse crypto FTX, dont son fondateur vient d'être reconnu coupable par la justice américaine.

Malgré la lueur d'espoir distillée par Binance, des questions restent en suspens. Les plaintes déposées cette année par les régulateurs boursiers américain, la SEC et la CFTC, à l'égard de Binance pourraient encore destabiliser la plateforme. Par ailleurs, la plateforme a fait face à l'exode des dirigeants qui ont permis à la plateforme de devenir numéro un mondial. La revèle réussira-t-elle a maintenir la barque? Certaines bourses cryptos ont les crocs, de celle qui monte, OKX, en passant par celle qui a accepté de rentrer dans les clous de la règlementation, Coinbase.

Sources


Article information

Author: David Nelson

Last Updated: 1702738681

Views: 763

Rating: 4.8 / 5 (43 voted)

Reviews: 86% of readers found this page helpful

Author information

Name: David Nelson

Birthday: 1912-08-02

Address: 3980 Walter Shoal, Calderonmouth, CA 33962

Phone: +4484766313453867

Job: Data Analyst

Hobby: Crochet, Web Development, Pottery, Bird Watching, Cycling, Table Tennis, Fishing

Introduction: My name is David Nelson, I am a esteemed, accessible, ingenious, resolved, striking, fearless, honest person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.